Colette Avrane

Née le 22 juillet 1947 à Cousolre (Nord). Propédeutique, Certificats de Morale et Sociologie, Ethnologie, géographie générale et tropicale, Licence d’histoire et géographie 1970, Maîtrise d’ethnologie 1971. Une année d’Anthropologie à l’École des hautes études en sciences sociales. Capes d’histoire et géographie 1972. Enseignement en collège et en lycée jusqu’à la retraite en 2007. Préparation d’une thèse d’État en histoire contemporaine (2001-2010) qui est soutenue à Angers en 2010 (Directrice, Christine Bard). Titre : "Les ouvrières à domicile en France de la fin du XIXe siècle à la Seconde Guerre mondiale, Genèse et application de la loi de 1915 sur le salaire minimum dans l’industrie du vêtement". Cette thèse est parue en 2013 aux Presses Universitaires de Rennes sous le titre : Ouvrières à domicile Le combat pour un salaire minimum sous la Troisième République, Berthe Fouchère, Préface de Michelle Perrot, L’Harmattan et La Licorne, 2015. Quelques communications sur l’histoire des Femmes dont « Hélène Brion, une institutrice féministe et pacifiste au début du siècle », publiée par le Bulletin d’Archives du Féminisme dont je fus trésorière, puis secrétaire pendant 10 ans. Communication sur Jeanne Bouvier dans un colloque organisé par Sciences Po et Archives du Féminisme en 2011. Rédaction de 12 biographies pour le Dictionnaire des Féministes, Christine Bard, PUF, 2017. Les conditions de travail des ouvrières à domicile révélées par des photographies : le cas de l’exposition universelle de Bruxelles de 1910

Publications associées

>> auteurs